La peur de la nudité et les jeux vidéo

Par Attila

Depuis 2005, au niveau politique, médiatique, social, etc. le monde a ouvert les yeux sur un aspect des jeux vidéo peu traité jusqu’à maintenant. C'est-à-dire le fait que les jeux peuvent contenir des contenus s’adressant exclusivement aux 18 ans et plus. Évidemment, je fais ici référence à Hot Coffee et à la saga entourant Grand Theft Auto III. Une petite parenthèse pour ceux qui ne connaissent pas cette épopée. Il s’agit d’un mod qui débloque des contenus à valeur sexuelle inclus dans la version originale du jeu. Ce contenu n’était évidemment pas disponible lorsque l’on jouait sans cette modification. Toutefois, dans un monde où les jeux sont de plus en plus disponibles à un public de plus en plus large et où ce public est de plus en plus averti et capable de modifier les jeux, on se retrouve avec un petit malin qui réussit à trouver ce contenu caché dans le jeu et à le diffuser sur Internet créant à long terme une réaction politique.

L’impact de cette découverte eut l’effet d’une bombe à retardement politique. En effet, la classe politique, plusieurs mois après que ce mod ait fait son chemin, a réagi indignée que ce genre de contenu se retrouve dans les jeux et tout le tralala... Bref, la compagnie ayant créé le jeu en question a donc publié une nouvelle version sans ce contenu.

Maintenant… cet épisode au-delà des faits a maintenant des impacts sur l’industrie du jeu et sur tout ce que l’on pourrait appeler « la communauté des joueurs ». En effet, depuis ce moment, les développeurs font extrêmement attention à ne pas inclure des contenus dans leur jeu qui peut mener à une controverse conçernant les aspect de la sexualité. Donc, les développeurs dans l'ensemble ont pris leurs responsabilités.

Une fois cela dit, il faut admettre que la question ne semble pas uniquement s’arrêter au produit fini offert par le développeur. De fait, l’indignation des politiciens puritains a des impacts sur les développeurs, à cause de la communauté. C'est-à-dire que les fans des jeux, bref monsieur et madame tout le monde, créent grâce aux outils fournis par les développeurs avec leurs jeux des mods de nature « sexuelle ». Maintenant nous pourrions dire, mais bannissez ces outils, mais celà représenterait une grande perte, car ces outils sont généralement très bénéfiques au jeu en permettant à la communauté de façonner le jeu selon leurs visions et préférences. Puis, permettent ensuite de diffuser à qui le veut bien. Le grand risque c'est de se ramasser parfois devant des contenus que certains jugent comme étant douteux ou déplacés ou carrément à bannir…

Aussi, maintenant dans toute bonne communauté de jeux vidéo, il y a toujours quelqu’un qui profite du fait que lorsqu’il y a des personnages féminins dans un jeu et même ! Il semble y avoir une course chez les moders, pour réussir à déshabiller les personnages féminins et les mettre en tenue d’Eve, c'est-à-dire comme tout humain à l’heure de la création …

Ainsi, des jeux comme Half-Life 2, Newverwinter Night, Tom Raider, Quake 3, Vampire: The Masquerade, Unreal Tournement, Sims, Dead or Alive Xtreme Beach Volleyball, Neocron, World of Warcraft, Second Life et le dernier en liste, Elder Scroll IV Oblivion ont maintenant des modifications qui permettent de voir la nudité, en partie. Ces jeux cependant ne contiennent pas de nudité intégrale.

Toutefois, dans le cas d’Elders Scroll IV : Oblivion, qui est la principale référence pour cet article. Il semble que les textures existaient déjà. C’est pourquoi, la côte ESRB, a changé de T, pour adolescent à M, pour un public de 18+ ans. Bethesda devra donc retirer la texture pour ensuite remplacer les copies originales en magasin.

L’ensemble de ces informations nous mène donc à nous interroger sur le pourquoi de tout ce tapage…

Il est évident que la nudité fait partie de l’être humain. La nudité présente l’humain dans son état naturel. Les vêtements sont des moyens que l’humanité a utilisés pour s’adapter aux climats qu’elle traverse. Alors pourquoi doit-on aujourd'hui s’adresser à un public mature lorsqu'il y a des scènes de nudité ? En fait si nous voulions remonter historiquement à la source, nous pouvons facilement pointer l’origine de cette pudeur envers le corps humain, jusqu’à Saint-Thomas-D'Aquin qui rejetait la chair et la nature impure humaine. Ce rejet a fortement imprégné la chrétienté et par conséquent tout le monde occidental.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons donc avec une culture issue du christianisme qui nous imprègne. Particulièrement en Amérique du Nord et encore plus aux États-Unis, là où se trouve le marché principal des jeux vidéo. Les États-Unis comme probablement la majorité le savent déjà, est un pays où la foi chrétienne est très forte et où la pudeur règne en véritable tabou.

Aussi, cela explique que la classe politique a tôt fait de réagir avec une ampleur démesurée à la nudité présente dans GTA III, et maintenant le ESRB (organisme chargé par l’industrie du jeu vidéo de réglementer les jeux) réagit à son tour de manière aussi forte à la nudité possible dans Elders Scroll IV Oblivion, pour ne pas que la classe politique condamne de nouveau l’industrie des jeux vidéo comme étant une industrie qui pervertit nos jeunes.

Après cette petite explication historique nous sommes en droit de nous interroger objectivement, sur quel tort cette nudité virtuelle peut-elle provoquer chez les jeunes ?

Si nous regardons par exemple les 100 meilleurs films de www.imdb.com qui ont particulièrement marqué les années 1970 et 1980, vous remarquerez qu’il y avait beaucoup de nudité à l’époque, beaucoup plus qu’on ne pourrait le croire et même parfois, plus explicite que celle que l’on retrouve dans les films contemporains. Pourtant, les personnes qui ont aujourd’hui au-delà de 45 ans et qui ont probablement visionner ces films et bien d’autres contenant de la nudité semblent-t-ils être devenu pervertis par ces films ? Nous somme en droit de nous poser cette question, car, ce sont des individus de cet âge qui forment nos gouvernements. Et ce sont ces individus qui proposent des lois contre les jeux vidéo qui paraît-il menacent la jeunesse innocente.

Aussi, en Amérique du Nord et en Europe nous cherchons à cacher, la sexualité aux enfants. Nous essayons par exemple de cacher les seins des personnages féminins dans Oblivion. Nous essayons de cacher une des parties du corps qu’un enfant voit et touche après sa naissance et la source de lait qui lui permet de vivre durant les premiers mois de sa vie…

Si nous retenons l’hypothèse que montrer la nudité de certaines parties du corps féminin habituellement cachées est dommageable aux enfants, interrogeons-nous sur combien d’individus ont accédé à ces mods topless pour Oblivion. Nous allons donc faire une généreuse estimation non scientifique du potentiel destructeur du mod. Le site fileplanet indique que ce mod fut téléchargé autour de 30 000 fois. Ensuite, nous dirons que les sites de fans doivent probablement compter pour 10 000 autres downloads, puis nous dirons que les sites web en langue étrangère doivent compter aussi pour un autre 10 000 (Chine exclue). Nous ajouterons un 50 000 downloads de provenance inconnue. Nous sommes donc rendus à 80 000 downloads de ce mod qui peut détruire une génération ! (Noter que très peu de mod arrive à atteindre une telle popularité). Maintenant regardons combien de copie ont été vendue d’Elder Scroll IV :Oblivion… à l’heure où nous écrivons ceci, plus de 1.7 million de personnes ont acheté le jeu. Donc, si on fait, le calcul, 0.04% des personnes ayant acheté le jeu risquent d’être troublées par la vue d’une paire de seins virtuels!

Vous admettrez tout de même que c’est peu. Ce faible taux peut s’expliquer par de nombreux facteurs. Tout d'abord, tous ne s’intéressent pas à ce genre de contenu, et les enfants du primaire et une partie du secondaire ont tendance à rejeter les formes bizarres des personnages virtuels féminins. Ensuite, installer un mod n’est pas toujours une chose facile et il faut tout de même une certaine compréhension et patience pour installer un mod. Cela force les intéressés à lire un « Lisez-moi » ! (Read Me !). Ce qui constitue déjà une barrière pour beaucoup de joueurs, pas toujours intéressés à se creuser les méninges sur ce genre d’aspect technique. Ensuite, ce n’est pas tous les joueurs qui sont amateurs de mods et pour beaucoup de joueurs, le jeu dans son état original est déjà plus que satisfaisant. Dans le cas d’Oblivion, avant de vous tourner les pouces et penser à ce genre de chose vous devez jouer au moins 100 heures, et à un rythme de 3 heures par jour comme les Hardcores Gamers, cela prend au moins 1 mois. Ensuite, les jeux s’adressent de plus en plus à un public adulte, qui a donc déjà une petite amie ou femmes, ils n’ont donc pas besoin d’aller dans des environnements virtuels pour voir la nudité féminine. Enfin, la qualité visuelle des personnages nus est loin d’être impressionnante et ne rend pas justice aux attraits féminins.

Pour conclure, la sexualité et la nudité font partie de l’humain et nous sommes bien hypocrites d’en faire toute une histoire dans les médias virtuels. La télévision en contient beaucoup plus que tous les jeux réunis (à l’exception des jeux spécialisés sur le sujet). Si vous vous indignez devant la nudité apportés par certains mods aux jeux vidéo occidentaux, je vous conseille d’allez voir les jeux au Japon. Ils en traumatiseront certains. En effet, étant donné le rapport que les Japonais entretiennent avec leur corps, les jeux comportent des contenus à caractère hyper sexualisé et parfois de manière surprenante. Il serait peut-être temps que l’Occident change ses paradigmes vis-à-vis de son propre corps et évolue vers une plus grande acceptation de sa nature?