Hitman Blood Money

Par Thib

Vous vous avancez tranquillement derrière une de vos victimes qui ne sait pas que vous êtes là. Vous dégainez votre traditionnelle Silverballer et vous l'abattez d’une balle dans la tête. Eh oui, le célèbre agent 47 est de retour pour atteindre 29 objectif durant 13 missions. Il va donc recommencer à laisser des corps derrière lui. Combien? Cela va dépendre de vous.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la série de jeu Hitman, vous prenez le contrôle de l’agent 47, un assassin hors pair qui a  été créé après une expérience. Le jeu est un puzzle. Vous devrez trouver le moyen de vous rendre jusqu'à la victime et l’éliminer. Vous pouvez y aller de la manière furtive, en tuant le minimum de personne ou vous pouvez y aller de la manière maniaque en tirant sur tout ce qui bouge, ce qui peut paraître amusant dans une mission à la Maison-Blanche qui remplie de Marines. À vous de choisir. Mais sachez aussi que vous en subirez les conséquences.

Comme dans les jeux précédents, l’agent 47 peut se déguiser avec les vêtements que vous trouverez sur les lieux. Chaque costume donne accès à un niveau particulier. Si vous vous promenez avec un mauvais costume pour le lieu où vous êtes, des gardes risquent de vous arrêter.  En comparaison aux versions précédentes où les gardes avaient la gâchette facile, dans celui-ci, vous avez un indicateur sur l’interface. Lorsque ça tombe au jaune, les gardes se doutent que quelque chose n’est pas correct. Lorsqu’il tombe rouge, vous êtes démasqué et ils tirent à vue. Cela rajoute au jeu une petite touche de réalisme intéressante, puisque les gardiens ne tirent pas dès que quelque chose n’est par correcte. Aussi, vous devez cacher les victimes pour que les gardes ne les trouvent pas.

Le jeu inclut un nouveau système de notoriété qui prend en compte les actions passées. Dans ce nouveau volet, les actions que vous faites lors des missions précédentes vont avoir des effets sur les missions en cours. Plus vous tuez du monde, plus vous faites de bruits et vous laissez de traces, plus ça sera facile pour les policiers ou gardes de sécurité de vous reconnaître. Après chaque mission, vous allez recevoir de l’argent selon la manière dont vous avez réussi votre mission. Avec cet argent, vous pourrez acheter le silence de la police ou des témoins pour faire baisser votre notoriété.  

Dans Hitman Blood for Money, vous pouvez tuer de plusieurs façons grâce à une grande variété d’armes qui vous est fournie dans ce jeu vidéo. Les armes de bases sont totalement modifiables avec l’argent que vous faites, vous pouvez acheter des nouveaux viseurs, de meilleures munitions ou plus encore. Aussi, de nombreuses armes sont à découvrir. Lorsque vous finissez le niveau, toutes les nouvelles armes que vous avez trouvées vous seront données. Si vous voulez, vous pouvez aussi utiliser ses nouvelles armes dans des missions déjà réussies pour voir la différence. En plus des pistolets et des mitraillettes, il faut rajouter des armes blanches comme le couteau, le bâton de baseball, seringue de poison et d’autres, même un « nail stapler » vous est offert. Si vous êtes désarmé, pas de problème, l’agent 47 est une machine à tuer au corps à corps. Vous pouvez même désarmer l’adversaire et utiliser son arme contre lui.  Sans oublier la possibilité d’utiliser un civil sans défense comme bouclier humain.

L’une des beautés du jeu est que chaque niveau peut être passé différemment. Vous avez le choix, de le tuer en pleine vue, lorsque vous êtes caché avec une carabine loin de tout soupçon. Vous pouvez l’empoisonner avec un verre ou si vous voulez faire passer son meurtre comme un accident (ce qui vous donne le plus de point) ou si vous préférez juste marcher vers votre victime et l’abattre avec votre  traditionnelle Silverballer. Aussi, pour vous rendre à votre cible,  différents chemins sont possibles selon la tactique que vous voulez utiliser.

Il tue, il tue, il tue et c’est déjà fini. L’histoire est bonne et nous avons hâte de savoir comment va s’en tirer notre ami. Mais hélas en une bonne fin de semaine, vous avez le temps de finir le jeu. Même si nous pouvons rejouer les missions, une fois qu'on a trouvé le moyen de tuer tout le monde sans se faire repérer. rejouer semble plutôt inutile. Même avec un niveau de difficulté plus élevé, le niveau de difficulté n’est pas vraiment plus difficile lorsque vous connaissez le chemin. Mais pour ceux qui ne connaissent que la manière de tirer dans le tas cela, peut être plus ardu.

Un défaut que nous avons remarqué qui pourrait être amélioré c’est lorsque vous tuez un garde par exemple. Quelques uns des gardes vont vous chercher, mais seulement dans le secteur de la victime. Alors si vous tuez, partez vite sans vous faire voir car les gardes ne feront pas une fouille complète du bâtiment comme ils le devraient.

En bref, Hitman est un jeu où le joueur a beaucoup de liberté pour jouer. Le joueur peut trouver des nouvelles méthodes de rentrer, de déjouer les gardes ou de tuer les victimes. Mais cette liberté a un prix. Le jeu se passe très rapidement. Et les gardes ne sont pas toujours à la hauteur puisqu’ils restent dans leur section et ne cherchent pas trop dans les autres. Bref, si vous tuez quelqu’un et partez à courir dans une autre zone, les gardes ne vous chercheront pas dans cette dernière, Ce qui rend la chose plus facile quand on veut s’enfuir après un crime. Mais même avec ses petits défauts, Hitman Blood Money reste un jeu excellent, mais pas nécessairement pour tous et pas pour toute la famille.