The Lord of the Ring Battle For Middle Earth.

Par Attila

Ce jeu est basé sur la série de films qui a été faite dernièrement sur le livre de Tolkien du même nom. Lord of the Ring : Battle for Middle Earth est un jeu de stratégie à vue aérienne qui vous permet de revivre l’aventure des films dans une campagne assez fidèle à l’histoire raconté dans ces films. La différence étant qu’au lieu de voir uniquement l’action du point de vue des héros, vous devrez produire des armées pour vaincre vos ennemis.

La phase stratégique

La campagne se divise en deux phases. La première est assez simple, vous bougez des armées sur une carte 3D de la terre du milieu (la carte). Cette phase se joue un peu comme Risk à la différence que vous ne produisez aucune armée directement sur la carte stratégique. Parfois, il vous faut aussi faire certaines missions spéciales pour suivre le cheminement de l’histoire où vous reconnaîtrez les grands événements des films. Vous pourrez aussi choisir vos batailles selon les ressources qu’ils vont vous procurer. De plus, vous pourrez utiliser des armées qui conservent de l’expérience d’une place à l’autre. Principale critique de cette phase, c’est le fait que l’ennemi ne bouge pas pour contrer votre progression. Ce n’est donc vraiment pas une phase impressionnante et la retirer du jeu n’aurait probablement rien changé à l’action. Il faut toutefois admettre que la carte est belle et peut ravir votre regard pendant les premières minutes . Vous pouvez aussi simplement regarder la carte qui est sur la boîte en magasin et vous aurez vu de quoi il s’agit.

La phase de stratégie en temps réel

Les combats sont la deuxième phase de la campagne et le principal intérêt de celle-ci. Vous devrez donc construire une armée à partir de bâtiment que vous construirez sur des positions pré déterminées de vos bases. Ce choix de position prédéterminé rend ce jeu probablement moins complexe que d’autres jeux du genre et force le joueur à faire des choix stratégiques. En effet, les espaces disponibles pour la construction de vos bâtiments sont limités par la taille de la tour centrale. Les constructions sont assez diversifiées et certaines sont animées de vie et donne une impression de constructions habitées contrairement aux constructions que l’on trouve dans ce genre de jeu, qui sont souvent statiques. Bien que ce soit parfois amusant de regarder ces constructions, cela s’oublie vite. Vous devez plutôt vous concentrer sur l'élimination de vos ennemis qui peuvent être le Gondor, Rohan, Isendgard et le Mordor dépendant du côte du bien où du mal que vous choisirez.  Dans l’ensemble, les factions se jouent de manière assez différentes et vous permettront de choisir votre style de jeu. Les unités que vous produirez sont sous forme de mini bataillons qui sont combinables. Par exemple, vous pouvez joindre des soldats avec des arches ou encore des Elf ensemble pour que la première rangée défende au corps à corps et la seconde envoie des flèches. Mais de manière générale créer des formations ne fait que réduire la force de frappe de vos troupes en immobilisant vos troupes en corps à corps. De plus, vous vous rendrez rapidement compte du désavantage de combinés vos troupes. Lorsque vous jouez la campagne, vous pourrez garder vos troupes des combats précédents et donc apppliquer une raclée à vos ennemis, mais dans le cas où vos troupes ont été décimées dans la bataille précédente, vous recevrez certainement une raclée vous-même puisque l’ordinateur vous enverra une attaque avec des forces déjà présentes. D’ailleurs, cette attaque de l’ordinateur est la seule différence entre un combat de campagne et un combat d’escarmouche. Car, pour le reste il n’existe aucune différence entre les escarmouches et la campagne, l’ordinateur joue exactement pareil. La campagne n’a de valeur que grâce aux missions spéciales. Vous pouvez aussi bien vous concentrer sur les escarmouches une fois la campagne réussie, car elle n’a plus d’intérêt.

Des factions diversifiées

Les unités sont assez diversifiées et viennent beaucoup influencer votre manière de jouer selon les factions. Chaque unité à des forces et faiblesses ce qui vous force à bien balancer vos troupes pour parer toute éventualité. Mais si une unité semble être cruciale, c’est certainement les archées, qui une fois armées de flèches enflammée deviennent rapidement les maîtres du champ de bataille. La cavalerie aussi est amusante, car elle fait rebondir les ennemis dans les airs lors de sa charge. Les chevaux sont donc des armes puissantes. LOTR :BFME contient aussi les héros du livre qui possèdent tous des habilités spéciales que le joueur peut utilisé au bon moment pour faire la différence.

Une intelligence artificielle crédible

L’intelligence artificielle est d’ailleurs assez bonne et l’action peut devenir assez intense, particulièrement lorsque des masses importantes d’Orc chargent un ennemi. Mais l’utilisation des héros est plutôt mauvaise du côté de l’ordinateur. L’intelligence artificielle permet aussi une bonne interaction entre les différentes unités. Ainsi, certaines  unités peuvent paniquer contre certaines unités plus importantes. Certaines peuvent aussi utiliser l’environnement pour créer des projectiles. Les unités ont aussi plusieurs animations corporelles qui les rendent plus vivantes. Mais dans l’ensemble il n’y a rien d’exceptionnel dans l’intelligence artificielle.

Un environement sonore endormant

L’environnement sonore est appréciable mais devient rapidement monotone. De plus, la musique est souvent lente ce qui diminue l’intensité du jeu. Toutefois les voix des acteurs du film viennent donner un support intéressant au jeu et dans l’ensemble les unités parlent beaucoup ce qui vient compenser pour la lourdeur et monotonie de la musique en vous gardant éveillé.

De serieux problèmes en multijoueur

Le multijoueur est un aspect de longévité intéressant. Toutefois, il y a la nécessité de toujours s’enregistrer pour pouvoir jouer en multijoueur et cet aspect est irritant. Une fois cet aspect réussi, vous devrez trouver une partie avec des joueurs qui n’ont pas de firewall. Et c’est extrêmement difficile de débuter une partie avec 8 joueurs qui ont leur jeu bien configuré ainsi que leurs firewalls ajustés. Aussi, il vous arrivera de perdre de 30 minutes à 1heure à essayer de trouver une partie qui finalement débutera. Une fois que vous avez trouvé tous les joueurs qu’il vous faut, vous pouvez vous retrouver dans une partie où le jeu doit télécharger la carte, car il y a plusieurs versions de certaines cartes créées par la communauté. Ce qui peut parfois prendre de 1 minute à 10 minutes dépendant des serveurs. Ensuite, il faut espérer que les joueurs ne se sont pas connectés simplement pour se procurer la carte, car si c’est le cas dans une partie 4 contre 4 vous pouvez vous retrouvez à 4 contre 1 vous forçant à recommencer le processus. Enfin lorsque vous finissez par enfin jouer une fois tous ces obstacles derrières vous, les parties peuvent durer de 20 min à plusieurs heures. Elles peuvent être assez divertissantes, mais le processus y menant est si pénible qu’après quelques jours vous abandonnerez probablement votre goût de jouer en multijoueur. Ou encore vous déciderez de jouer avec un nombre limité de joueurs contre l’ordinateur dans des cartes faites par la communauté.

Conclusion

Le jeu The Lord of the Ring : Battle for Middle Earth malgré qu'il puisse être classé comme un des meilleurs jeux de stratégie basés sur une série de films offre une longévité très courte. Nous le conseillons spécialement aux amateurs de la série de films. Et si vous aimez spécialement les batailles épiques, vous feriez peut-être mieux d’acheter Rome: Total War et de télécharger le mode de Lord of the Ring qui bien qu’encore dans un stade de développement est beaucoup plus divertissant que le jeu officiel. En ce qui nous concerne la difficulté de jouer en multijoueur nous porte à moins vous le recommander.